Si vous avez déjà eu besoin de faire traduire ne serait-ce que quelques mots, vous vous l’êtes déjà forcément demandé : pourquoi faire appel à un professionnel si une machine peut fournir à peu près le même résultat ? La traduction automatisée est une option, mais est-elle celle qui comblera vos attentes ? Pour le savoir, vous devez déterminer votre délai, votre budget et la finalité que vous donnerez à la traduction.

Que vais-je faire du texte ?

Commençons par ce dernier point, qui est en fait le plus important. Si le contenu traduit ne dépasse pas un usage personnel, il est acceptable de recourir à un outil de traduction automatique. Google Translate ou DeepL sont des outils pratiques, mais il convient de savoir comment et dans quelles conditions les utiliser. De plus, lorsque votre traduction est destinée à d’autres personnes, n’oubliez pas que vous êtes responsable de son exactitude. Dans ce cas, il est donc recommandé de contacter un expert en traduction. Là encore, prenez garde, bilingue n’est pas synonyme de traducteur.

Combien coûte une traduction ?

Deuxième caractéristique décisive : le coût. Contrairement à un travail en agence comme chez DTS, un service de traduction automatique est généralement gratuit. Certes, mais à quel prix ? Si vous n’utilisez pas une licence professionnelle (payante), la confidentialité des informations communiquées n’est pas garantie. Et quitte à investir de l’argent, pourquoi ne pas passer par un professionnel ? Chez DTS, nous vous proposons par exemple un éventail de solutions, allant de la plus économique à la plus haut de gamme. Dans le cas d’une traduction automatique post-éditée, votre contenu sera ainsi d’abord traduit automatiquement, mais en étant protégé. Un de nos traducteurs natifs et diplômés vérifiera ensuite l’absence de problème de sens. Vous bénéficiez ainsi d’une solution rapide à un excellent rapport qualité-prix.

Et si je n’ai pas le temps d’attendre ?

Le dernier élément à prendre en compte est le délai. Vous avez besoin d’une traduction rapidement ? La machine fournit un résultat immédiat. Gare cependant à ne pas confondre vitesse et précipitation ! Un copier-coller du résultat ne vous offre aucune certitude quant à sa précision. Une vérification est donc nécessaire, mais avez-vous le temps, l’envie ou les compétences nécessaires pour la réaliser ? Là encore, vous gagnerez à travailler avec un professionnel. Contactez-nous pour en savoir plus sur notre service de traduction express.

Quand avoir recours à la post-édition ?

Avant de conclure, petite précision indispensable : la post-édition est très différente d’une véritable traduction humaine, surtout sur le plan de la fluidité. Il s’agit d’une solution plus rapide et moins onéreuse qui se prête particulièrement à certaines communications internes ou de projet, à des fins de compréhension personnelle. Au contraire, elle est à éviter dans de nombreux cas de figures. Voilà pourquoi il est essentiel de faire appel à un professionnel qui peut vous conseiller au mieux.

En conclusion, quelle solution pour mes besoins ?

Répondons à la question qui vous intéresse vraiment : traduction automatique ou humaine ? Vous l’aurez compris, tous les types de contenus ne s’y prêtent pas. Utiliser un outil de traduction automatique et « bricoler » un résultat soi-même ressemble donc à une fausse bonne idée. D’autant plus, si vous n’avez pas le temps ou les compétences pour vérifier le résultat. N’hésitez donc pas à demander conseil à un professionnel. Les devis sont bien souvent gratuits, vous bénéficierez de conseils sur l’approche à suivre dans votre cas spécifique et disposerez d’une solution de qualité dans le respect de vos délais et de votre budget.